Dilemme de lecteur... help !

Bonjour à tous les lecteurs,

Après mon expérience d'auteur ici même sur les NA (hélas non couronnée de succès pour mon premier roman... snif !), je me suis également inscrit comme lecteur.

Précisons d'emblée que je n'ai aucun livre personnel en évaluation à l'heure actuelle et que bien entendu, je ne me permettrai pas d'évaluer le mien sous mon compte lecteur, ni d'évaluer un quelconque livre pendant une période où l'un de mes écrits serait en compétition.

La question que je vous pose n'est donc en rien liée à mon propre travail d'auteur.

Il se trouve que le premier roman que j'ai téléchargé en tant que lecteur (roman dont je tairai le nom) est bien écrit, sans fautes, bien présenté, avec des idées originales mais... je n'accroche pas.

Que faire dans ce cas ? Laisser une évaluation incomplète mitigée ou ne rien écrire ? Comme dit, je n'ai absolument rien d'objectif à reprocher au travail de cet auteur, qui dans son genre n'est pas plus mauvais que certains maîtres du genre. C'est juste que je n'accroche pas... à son texte comme à celui des "maîtres de ce genre" précités (précisons que j'adore certains autres auteurs dans le même genre, au style différent des dits "maîtres" en question).

En toute honnêteté, je ne vois pas de quel droit j'irai lui mettre une critique qui le desservirait alors que son travail est aussi bon que des auteurs qui ont vendu des forêts entières de livres, mais qui ont juste le défaut... de ne pas me convenir.

Bref, à mes yeux, le problème, c'est moi et non l'auteur.
Du coup, de quel droit pourrais-je lui mettre une mauvaise remarque ? De quel droit pourrais-je briser la peut-être prometteuse carrière qui s'ouvrirait à lui ?

Et vous, confrères lecteurs, comment gérez-vous ce genre de dilemmes ?



Réponses

  • 2 Réponses sorted by Votes Date Added
  • Bonjour,

    Dans un cas comme le tien, qui arrive assez souvent, car en tant que lectrice je n'aime pas tout ce que je lis, je télécharge aussi par curiosité et il y a parfois de superbes surprises sur des ouvrages qui au premier abord, ne m'attiraient pas vraiment.

    Quand le livre est bien écrit, bien travaillé (le lecteur le voit, le sent), qu'il y a du potentiel mais que je n'adhère pas à l'histoire en elle-même, je note sur ce travail. Je n'en fais pas un coup de coeur mais je peux aller jusqu'à 8 pour la qualité de l'écriture. Je précise dans la fiche que ce n'est pas un coup de coeur, que l'histoire ne m'a pas fait "tilt" mais que je reconnais le travail effectué.

    Chaque lecteur par sa sensibilité, pars ses goûts littéraires sera touché plus ou moins par un manuscrit.

    Il m'arrive aussi par manque de temps de me servir de l'avis mais de mettre un avis très positif. Je ne sanctionne pas quand le travail est bien fait.

    Par contre, le déchiffrage (un mot pour un autre, oui il y a la phonétique qui fait que le lecteur devine, par la logique du contexte ce que l'auteur veut dire/exprimer mais l'orthographe donne un mot avec un sens différent),  conjugaison, grammaire, orthographe, accords, syntaxe... découvrir des fautes dès le résumé, la première phrase... STOP, c'est pour moi un manuscrit qui n'a pas été corrigé un minimum par l'auteur. Je vais être sévère mais je le ressens comme un manque de respect pour nous lecteurs bénévoles qui sommes là pour aider de jeunes auteurs à essayer de percer dans ce monde difficile de l'édition.
    Après cela n'engage que moi mais si je peux passer sur des fautes d'étourderies, de frappes,  par contre : des "... étends enfant" au lieu de "étant enfant" comme je viens de le lire dans un roman à évaluer sur "Nouvelles Plumes", désolée mais là je ne passe pas surtout que le manuscrit est truffé de ce genre de fautes du résumé jusqu'à la dernière page et l'évaluation va s'en ressentir et là, j'ai un peu tendance à passer par l'avis mais ce n'est pas systématique. Je viens de faire une fiche sur Nouvelles Plumes pour le manuscrit que je prends en exemple car je trouve particulièrement pénible de perdre du temps pour des "trucs" qui sont proposés sans aucune correction. Que l'on ait Word ou Writter, les correcteurs de fautes existent et certaines fautes sont soulignées automatiquement. Oui c'est fastidieux de relire et de corriger mais indispensable pour que le manuscrit ait un minimum de chance d'être correctement évalué, noté. Un roman bourré de fautes va systématiquement être descendu au niveau des notes et donc n'ira pas à l'étape relecture ou édition. Autant se donner un maximum de chances en proposant un travail à peu près propre et surtout lisible.
  • Bonjour,
    D'après mon expérience de critique, il faut tout d'abord, comme le dis précédemment Martine, juger objectivement le livre : intrigue, originalité, style, dialogues... en rectifiant éventuellement coquilles et lourdeurs (en accord avec l'auteur).
    Puis dans un second temps donner son avis, sans pour autant "démolir" gratuitement l'ouvrage. J'utilise beaucoup le "Je" : je ne suis pas rentrée dans le livre, je n'ai  pas aimé (parce que...), tout en faisant ressortir les côtés positifs.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.